Nous sommes très heureuses de notre nouveau projet de santé avec les groupes d'alphabétisation au Québec ! Avec le soutien de la Fondation Catherine Donnelly, nous travaillerons en partenariat avec le Centre de documentation en éducation aux adultes et à la condition féminine (CDEACF), un centre de ressources novateur pour les groupes en alphabétisation et les groupes de femmes, afin d'élaborer un programme de santé axé sur l’autonomisation collective pour les apprenant.es adultes, afin de déterminer comment leur communauté soutient la santé de ses membres ainsi que ce qui doit être amélioré pour que leur santé soit mieux soutenue.

Ce projet est le fruit de plusieurs années de réflexion à Action cancer du sein Québec sur l'approche dominante en matière de prévention : une perspective individualisante, culpabilisante et néo-libérale qui met la responsabilité sur l'individu de mener un mode de vie exemplaire afin de réduire son risque de maladie. Nous partons plutôt de l'idée que les individus ne peuvent pas mener une vie saine si leurs communautés ne soutiennent pas la santé de leurs membres. Nous considérons que le problème est d'ordre sociétal. Les personnes qui vivent dans des desserts alimentaires ou qui n'ont pas les moyens de s'offrir des aliments sains, qui n'ont pas accès à des espaces verts sûrs pour se promener ou qui vivent dans des logements contaminés ou sous le vent de sites industriels toxiques sont confrontées à des obstacles bien plus importants à la santé que les personnes qui ont accès à ces éléments les plus fondamentaux d'une vie saine.

Notre objectif est d'écouter les participant.es aux groupes d'alphabétisation sur la façon dont ils voient leur communauté soutenir ou non leur santé. Ensemble, nous travaillerons à l'élaboration d'un plan d'action sur la manière d'apporter les changements nécessaires dans leur communauté, que le groupe pourra ensuite mettre en œuvre.

Notre analyse s'appuie sur de nombreuses sources, notamment notre travail antérieur avec les communautés marginalisées sur l'éducation et l'action contre les substances toxiques (également financé par la Fondation Catherine Donnelly), notre Programme jeunesse dans le cadre duquel nous avons demandé à des jeunes de communautés marginalisées d'identifier tous les éléments qui entrent en jeu ainsi que les obstacles à la bonne santé (ils étaient si intelligents !), tout le travail novateur réalisé sur le racisme environnemental ainsi que le travail du nouveau plan de prévention pour la Californie du Breast Cancer Prevention Partners. Eux aussi cherchent à améliorer le modèle de prévention du cancer du sein avec une nouvelle approche et nous avons suivi leurs travaux de près. Leur nouveau plan a été publié et vous pouvez le lire ici.